RETOUR À LA TERRE ANCESTRALE

Posté par lechapeauteur le 16 février 2014

2002-haiti-A_0par Maurice Célestin Jr

Haïti et l’Afrique viennent de poser un acte aussi remarquable que mémorable, apprécié de tous. En effet, ramener la République d’Haïti sur la terre de ses ancêtres par la grande porte de l’Union africaine doit être considéré comme une démarche de haute portée historique et culturelle. Je félicite tant les dirigeants des pays africains que ceux de la République d’Haïti pour la réalisation de cet ambitieux vieux rêve longtemps caressé. Qu’on se souvienne du Dr François DUVALIER, ce noiriste convaincu, qui,  malgré ses nobles intentions, n’a pas eu le privilège de signifier avec autant d’éclat son attachement à l’Alma mater. Il faut le dire, une telle opportunité ne s’était pas offerte à lui. Haïti, pionnier dans la lutte de la liberté des noirs a dûment droit à cet honneur, à cette grande marque de considération. Appartenir à l’Union africaine est tout à fait naturel, tout à fait légitime. Il est même inimaginable de croire que l’Union africaine aurait refusé d’admettre en son sein la Première République noire indépendante du monde. Que les dirigeants du continent noir soient remerciés et loués pour cette décision historique qui exprimera à jamais la volonté d’un « enfant » désireux de retrouver sa mère, d’un enfant non oublieux de ses origines, se souvenant toujours de ses mères et de ses pères vieillards desquels il a été séparé pour être conduit jusqu’en Amérique afin de subir un esclavage inhumain de trois siècles qui a enrichi éperdument les fils d’Hélène. Arraché de sa terre natale, vendu comme du bétail, lui, ses frères et sœurs qu’il ne rencontrera jamais parce que gardés loin l’un de l’autre, l’Africain esclave devenu haïtien libre vivra une longue nostalgie qui le tenaille encore. Son regard est sans cesse tourné vers Ébène contrairement à d’autres populations d’esclaves dont les yeux sont fixés sans cillement sur Hélène. On me demandera pourquoi les Haïtiens sont si attachés à l’Afrique tandis que les fils des autres anciennes colonies s’en balancent? Je répondrai que notre histoire est différente. La nôtre est singulière. Le temps et la volonté d’une catégorie d’Haïtiens qui voudraient détruire notre culture et tuer en nous notre attachement au Pays de nos aïeux, n’arrivent pas à nous détourner de notre ferme volonté de sans cesse prouver notre » africanité « . Notre présence à l’Union africaine est d’ailleurs un témoignage probant de notre détermination à ne pas nous écarter de l’Afrique et de nos valeurs ancestrales.

Cette fierté nègre, ira, sans conteste en grandissant avec notre présence aux côtés de nos sœurs et de nos frères africains réunis dans un faisceau idéal aux fins de trouver une solution aux problèmes africains profonds et difficiles à résoudre. La coopération Haïtiano-Africaine amplifiée arrive au bon moment. Au moment où la conscience des peuples du grand continent semble être réveillée. Au moment où les grands questionnements sont faits sur l’exploitation des richesses, du sous-sol en particulier. La question est la suivante: À qui profite l’Afrique? À qui profite Haïti? À l’heure de ces grandes remises en question, nous avons eu l’heureuse idée de remonter à la source pour trouver des partenaires qui nous ressemblent, qui peuvent partager avec nous les mêmes revendications. En tenant compte du contexte actuel où le monde est devenu un village global, la solidarité des pays de nos frères restés là-bas est plus que nécessaire, plus qu’opportune et augure de grands espoirs pour notre pays. Il est venu le temps où Haïti aura le privilège de tenir le langage d’un défenseur de « l’avenir noir », le langage d’un médiateur pouvant prêcher l’union et la réconciliation des frères noirs partageant les mêmes idéaux. Il est heureux de constater qu’Haïti mène, tous azimuts,  un combat ardu à l’effet de regagner sa place dans le concert des nations. Par exemple, revendiquer et obtenir le droit de traverser le pont qui la relie à  l’Alma mater est pour Haïti une conquête qui vaut son pesant d’or. Mais, après ce grand coup d’éclat qui redore leur blason, nous osons espérer que nos dirigeants se ressaisiront et arrêteront de verser et de persévérer dans l’improvisation qui n’a autre effet que de ternir leur réputation fortement entamée.

Une Réponse à “RETOUR À LA TERRE ANCESTRALE”

  1. hotesses evenementiel paris dit :

    C’est un veritable plaisir passez a lire ce billet, je vous remercie enormement !!!

Laisser un commentaire

 

vagive |
Développement du potentiel ... |
°0OfANTastIQUEO0° |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Changer dans sa tête,bouger...
| PREPARER TON EXAMEN
| djamil83