• Accueil
  • > Archives pour octobre 2013

LA VIOLENCE AU SERVICE DE L’INCOMPÉTENCE

Posté par lechapeauteur le 14 octobre 2013

LA VIOLENCE AU SERVICE DE L'INCOMPÉTENCE dans Liens violencep5-300x300par Maurice CÉLESTIN Jr

Les faibles, les peureux, les inquiets et les incompétents utilisent souvent la violence pour résoudre des problèmes qui auraient pu trouver leur solution à l’amiable, de façon pacifique sans faire appel à la force excessive. Ce n’est pas pour rien qu’il est dit que la force est calme. L’homme assuré, équilibré et bien dans sa peau utilise rarement la violence verbale et/ou physique dans la résolution des conflits. Le discernement, le bon jugement, le tact, la capacité d’évaluer et d’appréhender une situation sont les guides qui lui disent comment, où et quand agir. Il n’est pas primesautier. Au contraire, il prend du temps pour réfléchir, pour bien contrôler les situations au cas par cas afin de prendre les bonnes dispositions qui s’imposent. Au niveau de l’appareil d’Etat, les décideurs à quels que niveaux qu’ils puissent se trouver, doivent user des plus grandes précautions afin d’éviter des gaffes qui peuvent être préjudiciables à leur image. C’est pourquoi, il est indiqué que l’entourage d’un Président doit être trié sur le volet, constitué d’hommes et de femmes tirés de la meilleure crue. Ces hommes et ces femmes projetteront sans cesse l’image de personnes bien à leur place (the right man in the right place). Leur choix ne doit pas être déterminé par des relations de famille, d’amitié ou d’appartenance sociopolitique. Ils doivent être recrutés selon des critères préétablis, selon leurs valeurs, selon leurs compétences, selon leur possibilité et leur capacité d’exécuter à la perfection la tâche qui leur incombe.

Je dis souvent que le rôle d’un conseiller est  » de conseiller et de déconseiller ». J’ajouterai qu’il lui revient aussi d’enseigner. Un conseiller digne de ce nom doit pouvoir s’asseoir avec les responsables aux fins de bien analyser les consignes susceptibles d’indiquer la voie à ne pas suivre car: diriger c’est prévoir. En matière politique, il est impérieux d’éviter les erreurs. Les multiplier est plus que mortel. Après autant de gaffes en cascade, était-il nécessaire qu’un membre de la sécurité rapprochée du Président frappa violemment un journaliste inoffensif et dans l’exercice de ses fonctions? La victime n’était pas en état de nuire. La vie du Chef d’Etat, non plus, n’était point menacée. Quelle était donc l’utilité d’une telle agression, d’une telle démonstration de force lâche et abusive? Cela ressemblait purement et simplement à des tirs sur un cadavre. Lire la suite… »

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

NOS HOMMES ET NOS FEMMES D’AFFAIRES HAÏTIENS

Posté par lechapeauteur le 13 octobre 2013

NOS HOMMES ET NOS FEMMES D'AFFAIRES HAÏTIENS dans Liens flag-pins-dominican-republic-haiti-300x240par Maurice CÉLESTIN Jr

Les différends qui opposent Haïti à la République dominicaine indiquent quel type de gens d’affaires peuplent notre malheureux petit pays. Leur comportement relativement à l’irrespect affiché par la république voisine vis-à-vis de la nôtre prouve à quel point ils sont tout à fait indifférents aux affronts que subit Haïti de la part des Dominicains qui dénotent une attitude raciste plus que visible. Ils ferment les yeux, se pincent le nez et se bouchent les oreilles. Ce qui compte pour eux c’est de ramasser le plus d’argent possible. Leur seul objectif est de s’enrichir à tout coup et à tout prix. Le reste importe peu. Que leurs sœurs et frères soient rivés au stade d’esclaves modernes demeure le cadet de leurs soucis. D’aucuns pensent que pour signifier leur désaccord avec la posture inacceptable des Dominicains, ils devraient tourner leur regard vers d’autres pays fournisseurs d’où ils pourraient importer des produits en attendant que leur pays sorte de la totale dépendance où il se trouve. Dans l’attente d’une non-dépendance aux producteurs voisins arrogants, haineux, racistes, condescendants, trompeurs, on aurait cru qu’ils s’approvisionneraient dans d’autres pays où, paradoxalement, ils peuvent trouver de meilleurs produits aux meilleurs prix. Point du tout: Malgré le rapport qualité-prix à leur total avantage, ils persistent à négocier avec leurs voisins qui les traitent en parents pauvres. Bien qu’aux États unis, au Canada, au Venezuela, à Panama, à Costa Rica ils pourraient obtenir les mêmes produits à bien meilleur marché, ils continuent à faire affaire avec les faux blancs d’Adolph HITLER. Lire la suite… »

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

ON NE PEUT PAS TOUT SAVOIR

Posté par lechapeauteur le 13 octobre 2013

ON NE PEUT PAS TOUT SAVOIR dans Liens 119572014-300x225par Maurice CÉLESTIN Jr

Les ignares croient tout savoir. Ils pensent être détenteurs de la science infuse. Pire, ils se mettent en tête d’être les seuls maîtres de la vérité, de la vérité absolue, en plus. Ils se connaissent en tout. Ils abordent tous les sujets et se permettent même de se prononcer là-dessus à l’intention du grand public. Avec la venue de l’Internet, c’est le feu vert. Rien ne peut arrêter leur course effrénée. Là, nous semblons parler du domaine de l’écriture, nous semblons faire allusion aux théoriciens, aux « doctus cum google » qui peuplent la toile, enfin, à tous ces connaisseurs qui œuvrent quotidiennement aux fins de snober, d’épater les amis internautes quitte à utiliser le mensonge et même l’inexistant pour atteindre leur but. Certes, ils font, des fois, un tort immense, en enseignant l’erreur et en accouchant des idées saugrenues qui révoltent la conscience des lecteurs. Mais ce n’est pas tant eux qui représentent un danger à conjurer. Le mal doit être appréhendé au niveau des audacieux, des charlatans qui prennent la lourde responsabilité d’accomplir des tâches pour lesquelles ils n’ont aucune formation, aucune connaissance. Évidemment, ces irresponsables sont à plaindre, mais comme je l’ai dit dans mon dernier texte « LA VIOLENCE AU SERVICE DE L’INCOMPÉTENCE », les vrais responsables de leurs actes inappropriés sont ceux-là qui les ont choisis. Pour revenir sur le cas du jeune qui, sans doute, pour se faire remarquer ou mieux pour démontrer son attachement au Président est allé jusqu’à frapper de toute rudesse un journaliste dans l’exercice de ses fonctions, nous dirons que son choix a été mal pensé. Il n’a pas été sélectionné, mais tout simplement choisi sur simple recommandation. Lire la suite… »

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

 

vagive |
Développement du potentiel ... |
°0OfANTastIQUEO0° |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Changer dans sa tête,bouger...
| PREPARER TON EXAMEN
| djamil83