• Accueil
  • > Archives pour février 2012

LETTRE À MA MÈRE

Posté par lechapeauteur le 19 février 2012

par Pratt MEMNON

LETTRE À MA MÈRE dans Liens mere-de-pratt011-150x150Montréal, 6 février 2012

Mme Hélène Guillet-Memnon

Rue du Bonheur Éternel

Paradis, Ciel

Maman,

Le 6 février 2011, comme une mère fatiguée, épuisée après une journée de durs labeurs, tu as rompu les amarres pour aller t’accoster au quai du ciel. C’était un dimanche, jour du Seigneur. C’était il y a un an et pourtant, c’est comme si c’était hier, comme si le temps s’était arrêté et refusait, comme tous tes proches d’ailleurs, d’accepter cette mystérieuse réalité. Tu es partie emportant comme seuls bagages tes plus beaux souvenirs enveloppés de nos amours, de nos prières et de nos pensées.

Quel bouleversement fut ton départ dans notre vie! Mais nous avions réussi à vaincre nos moments de désespoir, à sécher nos larmes visibles et à nous rendre jusqu’à ce jour où nous commérons ce premier anniversaire.

Aujourd’hui, maman, nous sommes certains que tu dors en paix, comme un bébé retrouvant les bras de sa maman. Ce repos tu le mérites bien, mais pour nous qui t’aimons, cela est arrivé beaucoup trop tôt. Ton visage, ta voix et ton sourire sont gravés à jamais dans nos cœurs. Nous te demandons de continuer à veiller sur nous, à nous accompagner à chaque instant de notre vie.

… la mort a peut-être détruit  ton corps fatigué, mais ton cœur et ton esprit survivront à jamais …

Je t’embrasse très fort. Dis bonjour à Papa, à Nevil et aux autres.

 Maman, je t’aime et je t’aimerai toujours.

Pratt

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

AU REVOIR, VIEUX FRÈRE

Posté par lechapeauteur le 19 février 2012

par Pratt MEMNON

AU REVOIR, VIEUX FRÈRE dans Liens Photo-005-150x150… Ce que je trouve beau dans le destin humain, malgré son apparente cruauté, c’est que pour moi, mourir, ce n’est pas finir, c’est continuer autrement. Un être humain qui s’éteint, ce n’est un mortel qui finit, c’est un immortel qui commence …

Ton Atha, Agnès, Abel,

Chers parents, Chers amis,

Mesdames, Messieurs,

Nous sommes le mardi 29 novembre 2011 aux alentours de 19 heures, alors que la nuit d’automne aux couleurs de pluie s’installe sur Montréal, le téléphone sonne. Je réponds et au bout du fil, une voix tremblotante, celle de mon frère, tente maladroitement de m’expliquer l’inexplicable, de me faire accepter l’inacceptable. Il m’a fallu quelques secondes pour comprendre qu’une fois de plus, la mort, cette réalité mystérieuse, est venue chercher un des miens. Mon cousin Victor Abner Edmond vient de faire ses adieux à la terre, du moins quelqu’un d’autre en a décidé ainsi. La nouvelle me surprend comme un coup de tonnerre dont l’écho résonne encore dans mon âme et dans mon cœur. Machinalement, je raccroche le téléphone. Je cours à la fenêtre espérant voir dans le ciel une étoile qui file pour faire le vœu que tout ceci ne soit que pur cauchemar, mais en vain. J’ai dû me résigner à affronter la dure réalité, à prendre la juste mesure de ce qui m’arrive et la nuit devient noire. Lire la suite… »

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

TI CLAUDE DARÉUS

Posté par lechapeauteur le 16 février 2012

par Maurice CÉLESTIN Jr

TI CLAUDE DARÉUS dans Liens special-branch-150x150Mesdemoiselles, mesdames, messieurs, parents et amis éplorés.

À chaque fois que l’occasion se présente pour que mon ami Hébert Docteur et moi parlions de Claude DAREUS, Hébert n’oublie jamais de dire ‘’ Claude DAREUS : BON GARCON’’. Pour Hébert, Claude est synonyme de bon garçon, d’homme de bien. En effet, Claude était réellement un bon garçon, le prototype de l’homme de bien dans toute la configuration du terme. Il était, on peut le dire, un homme honnête , aimable, tranquille, dévoué, attentionné, hospitalier. Enfin, il avait toutes les qualités requises pour être taxé de vir boni, pour mériter la combien flatteuse appellation de BON GARÇON. Lire la suite… »

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

HAÏTI EN PLEIN DANS UNE ZONE DE TURBULENCE

Posté par lechapeauteur le 4 février 2012

par Maurice CÉLESTIN Jr

HAÏTI EN PLEIN DANS UNE ZONE DE TURBULENCE dans Liens zone_de_turbulence1-150x150Si j’étais superstitieux, j’aurais franchement cru que dans le ciel d’Haïti il y a un esprit maléfique qui ne chôme pas dans ses activités macabres de jeter de mauvais sorts sur ce peuple qui ne peut pas, comme dit Anthony PHELPS, arriver « à retrouver son angle de repos ». C’est vraiment étonnant de constater à quel rythme les évènements malheureux et regrettables se succèdent qui empêchent au pays d’avancer, qui le portent à faire marche arrière. Quand une lueur d’espoir laisse entrevoir au loin un horizon prometteur, c’est immédiatement qu’arrivent des éléments « assombrisseurs » qui viennent se greffer aux précédents aux fins de compliquer davantage la situation. Pas moyen de dénouer ce nœud qui nous entortille, pas moyen de trouver des solutions à nos problèmes qui semblent être insolubles. On dirait un pays qui attend un dernier coup d’assommoir pour rendre l’âme. C’est toujours fuir la pluie pour se réfugier dans un fleuve. Mais quelle calamité. Lire la suite… »

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

MANQUE DE JUGEMENT OU QUOI?

Posté par lechapeauteur le 2 février 2012

par Maurice CÉLESTIN Jr

MANQUE DE JUGEMENT OU QUOI? dans Liens le_senateur_pierre-hughes_bois_a_3132011_600-150x150Je ne cesserai jamais de dire que les hommes politiques  ne doivent pas improviser. Je suis même formel là-dessus : en matière politique l’improvisation n’est pas de mise et peut être considérée comme l’alliée idéale des erreurs graves. La force de feu Général-Président Charles de GAULE résidait dans le fait qu’il avait l’improvisation en horreur. Aux journalistes, ces épandeurs de pelure de banane, tous pareils à travers le monde, qui l’abordaient, il se contentait de répondre: « la Franceavisera « .  »la Franceavisera « , question de se donner le temps pour analyser les cas en conseil des ministres ou en consultation avec ses conseillers et/ou les experts en la matière. On pourra toujours se mettre en tête qu’on maîtrise un sujet : en vérité, fou qui y croit! Feu mon ami Serge PETIT-FRÈRE me disait souvent: l’administration se fait sur du papier. Autant dire qu’il n’est pas recommandé et c’est même risqué pour un homme politique de se prononcer à tout vent face à des journalistes dont l’objectif est de faire trébucher les plus solides orateurs. Lire la suite… »

Publié dans Liens | 1 Commentaire »

 

vagive |
Développement du potentiel ... |
°0OfANTastIQUEO0° |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Changer dans sa tête,bouger...
| PREPARER TON EXAMEN
| djamil83